[ La Gazette de la E-démocratie ]                   [ La Gazette des idées et de l'innovation ]
            [ La Gazette de la démat ]                              [ La Gazette des marchés publics ]
        [ La Gazette du management ]                       [ The Gazette of ideas and innovations ]
[ Nous contacter ] 
 [ Notre rédacteur ] 
La Gazette des Marchés Publics
    

 [ Accueil ]  [ L'actu des Marchés Publics ]  [ La FAQ des Marchés Publics ]  [ Les n° de La Gazette ]
[ Nous contacter ] 

[ Accès au glossaire ]

Et si la E-administration transformait l'administré en client ?

Le passage de l’administration à la E-administration est certainement l’un des plus grand défi que l’Etat n’ait eu à relever depuis bien longtemps.
Cette grande réforme à pour objectif d’utiliser les ressources d’Internet afin de faciliter l’accès des citoyens et des entreprises à l’administration électronique tout en permettant de rationaliser et d’améliorer les échanges entre les différents services et les administrations.



Malgré un certain retard …
    
Malgré son implication et son rôle historique dans l’émergence des réseaux informatiques, avec le lancement du Minitel en 1981, l’Etat français a difficilement pris le ‘train de l’Internet’ à ses débuts et ce n’est qu’en 1997 qu’il a mis en route le premier programme d’action gouvernemental pour la société de l’information.
    
Heureusement depuis cette date, la France a largement rattrapée son retard.
    
L’objectif de ce programme était que tous les établissements scolaires du pays soient connectés, que les ministères créent leurs sites Internet, que des espaces publics numériques gratuits et libres d’accès se développent dans toutes les régions et, enfin, que soient mises en place des téléprocédures administratives pour simplifier la vie des citoyens.
    
C’est ainsi qu’Internet, grâce à sa démocratisation rapide et à ses nombreuses évolutions technologiques, à modifié notre appréhension de l’espace et du temps avec, pour conséquence, de profondes implications culturelles et politiques dont la E-administration est un bon exemple.



       Connaissez-vous les Fleurs de Bach ?
            

Un grand projet ‘gagnant-gagnant’
    
Véritable chantier national, l’administration électronique vise aussi bien à améliorer les services rendus aux citoyens qu’à accroître l’efficacité même de l’administration, tout en contribuant, de façon notable, à la maîtrise des dépenses publiques.
    
C’est un symbole de modernité et d’universalité qui apparaît autant comme une opportunité que comme une nécessité pour l’Etat et les collectivités, tous soucieux de renforcer l’attractivité de leurs zones d’influence territoriale.
    
L’administration électronique se doit de répondre aux attentes des usagers, de rendre des services accessibles à tous et de contribuer à la modernisation et à la réforme des services publics, tout en conservant la confiance des citoyens.

       Que vous inspire le management stratégique ?
            

    
Cette démarche est très bien perçue par les citoyens qui y voient une image forte de modernisation de son administration. La E-administration s’est également donné pour objectif, à terme, de réduire le poids des prélèvements et des dépenses publiques.
    
L’usage des nouvelles technologies ne s’est pas limité pas à l’exécution électronique de processus administratifs existants, mais a permis de saisir l’opportunité de réaliser un grand plan de simplification les démarches administratives afin de les rendre accessibles et compréhensibles par le plus grand nombre.
    
C’est ainsi que le déploiement des actions dans le cadre de l’administration électronique va de pair avec la réforme des processus administratifs et une meilleure organisation permettant aux citoyens d’échanger leurs statuts ‘d’usagers’ en celui de ‘clients’ de l’administration.


© 2010 - Gilles de Chezelles
L'auteur met à votre disposition son savoir-faire et son expertise des approches et des démarches de confiance à travers son entreprise GD2C, son expertise des places de marché avec Suisse MarketPlace © ainsi que le coaching et le mentoring comme co-fondateur de Cabinet PME Coaching .
Vous pouvez le contacter en cliquant ici.

    

         << Article précédant                         < Liste des articles >                         Article suivant  >>


La Gazette des Marchés Publics est une publication des Editions de la Gazette, premier groupe de e-presse publiant des magazines électroniques gratuits, elle peut être librement diffusée, n’hésitez donc pas à communiquer les liens permettant de la consulter et/ou de la télécharger.

       Swiss MarketPlace / Suisse Place de Marché
            

© 2010 - 2020    La Gazette de la démat   &   Les Editions de la Gazette         --     Design GD2C      --          Mentions légales